Actualité : article de veille

L'étiquetage écologique fait son apparition sur les produits de consommation courante

Le 11/06/2008 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Pour répondre aux préoccupations des consommateurs en matière d'environnement, le groupe Casino vient de lancer le premier dispositif d'étiquetage environnemental indiquant la quantité de CO2 émise par ses produits. Après plusieurs mois de réflexion et de travail (actualité du 18/10/07), l'étiquette écologie a été finalisée et élaborée en concertation étroite avec le ministère de l'Ecologie, de l'énergie et du développement durable, et l'ADEME. L'objectif de cette démarche est de fournir aux consommateurs une information claire sur l'impact environnemental des produits consommés au quotidien pour leur permettre de faire leurs choix en toute connaissance de cause. Il s'agit également de permettre aux clients de devenir acteurs de leur consommation et de les aider à agir au quotidien en faveur de l'environnement. Cela s'inscrit aussi dans la continuité des engagements pris en faveur de la réduction de la taille des packaging, auxquels certaines entreprises de la grande consommation et distribution ont déjà souscrit (actualité du 18/10/07).
Cet étiquetage prend la forme d'un indice Carbone, exprimé en gramme équivalent CO pour 100g de produit fini, indiquant la quantité de gaz à effet de serre émise par un produit sur l'ensemble de son cycle de vie. Elle permet ainsi au consommateur d'avoir une "vision globale et la plus juste de l'impact environnemental" de son achat, indique le Groupe Casino lors d'une conférence de presse relayée par le ministère de l'Ecologie. En effet, Jean-Borloo qui adhère à ce dispositif souhaite que les autres enseignes de la grande distribution suivent cet exemple, et que l'étiquette écologie se généralise sur les principaux produits de consommation courante (fruits, légumes, poisson, viande, etc.).

Méthodologie de calcul de l'Indice carbone :
La méthode de calcul de l'indice élaboré par Casino et validée pas l'ADEME, repose sur la collecte de données environnementales visant plus de 600 produits différents, auprès de 150 fournisseurs directs, depuis janvier 2007. Sa spécificité tient à ce qu'elle couvre les cinq étapes clé de leur cycle de vie (phase agricole, fabrication du produit, transport, emballage, distribution).
Cela permet notamment de prendre en compte la localisation du fournisseur ainsi que le mode de transport utilisé, dans le calcul de l'impact environnemental de ses produits, ce qui est déterminant pour évaluer l'indice. L'étiquette environnementale devrait favoriser l'achat des produits régionaux ou locaux.

Le déploiement de l'Indice carbone :
L'étiquetage carbone est mis en place, dès juin 2008, sur une dizaine de produits de consommation courante, avant de concerner 200 produits à la fin de l'année, et plus de 2900 fin 2009.
L'indice prend la forme d'une feuille verte apposée sur la face avant des emballages des produits de la marque Casino. Sur les emballages d'une taille suffisante, une réglette verte permet de situer aisément l'impact environnemental du produit (faible impact >>>>> fort impact).
Une information complémentaire sur la recyclabilité de l'emballage est également signifiée sous la forme d'une étiquette en deux parties, l'une (côté vert clair) indiquant le pourcentage de l'emballage qui sera recyclé compte tenu du tri actuel des ménages, l'autre (côté vert foncé) indiquant le pourcentage qui pourrait être recyclé si tous les ménages triaient correctement leurs déchets.

Des relais d'informations pour le consommateur :
En plus des outils d'informations et de communication traditionnels (publicité sur le lieu de vente, brochures, encarts dans les prospectus commerciaux), le Groupe Casino consacre un espace de son site internet à la présentation détaillée de sa démarche. Grâce à un code barre contenant de multiples informations cryptées qui pourra être pris en photo au moyen d'un téléphone mobile, le client sera automatiquement redirigé vers la page d'information d'un site Wap qui lui donnera des informations supplémentaires en cas de besoin (le “Mobile Tag”).
Notons que l'étiquetage environnemental et social des produits et services sera progressivement développé afin d'informer le consommateur de l'impact écologique du produit ou du service offert, avec l'objectif de donner une indication du prix écologique pour de premières catégories de produits d'ici fin 2010, a déclaré le Ministre de l'Ecologie lors du Conseil des ministres du 11 juin.

© 2008 Net-iris

Commentaires et réactions :