Actualité juridique

Présentation d'un plan de relance de la production hydraulique française

Le 25/07/2008 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Le développement des énergies renouvelables est l'un des grands objectifs fixés lors du Grenelle de l'environnement. La France s'est d'ailleurs engagée à atteindre un taux de 23% d'énergies renouvelables d'ici 2020. La réalisation de cet objectif passe par le développement de l'hydroélectricité qui est actuellement la première source d'énergie renouvelable en France, Dans ce contexte, Jean-Louis Borloo vient de présenter un plan de relance de la production hydraulique française, peut-on lire dans un dossier de presse.
Ce plan prévoit tout d'abord que les concessionnaires exploitant les 400 plus grandes installations hydroélectriques françaises seront mis en concurrence à l'occasion du renouvellement de leur contrat de concession. D'ailleurs, le Ministre a signé le décret qui organise cette mise en concurrence, de sorte que les candidats à la concession devront impérativement, et en priorité, répondre à l'exigence de sécurité des installations. Ce critère s'appliquera de façon systématique et indifférencié à toutes les entreprises pétitionnaires.
De plus, afin de sélectionner l'offre la plus performante sur le plan énergétique, les candidats seront incités à proposer des investissements importants pour acquérir de nouveau équipements et moderniser des installations existantes.
La performance environnementale sera également prise en compte dans la mesure où les candidatures devront proposer une meilleure protection des écosystèmes et de la qualité des eaux.
Le plan de relance de la production hydroélectrique prévoit en outre un soutien massif de l'Etat aux investissements effectués dans les barrages. Il s'agit par là d'augmenter les capacités de production, notamment par le développement de turbines de nouvelle génération qui permettront d'accroître de 30% la puissance électrique de ces installations.
Un troisième volet du plan portant sur l'amélioration de la qualité des eaux, des fleuves et des rivières fera l'objet d'une annonce spécifique à la rentrée.
Notons que ce plan de relance s'inscrit dans le cadre d'un vaste programme de planification de l'ensemble des investissements énergétiques à l'horizon 2020 destiné à permettre à la France de sécuriser son approvisionnement énergétique tout en respectant les objectifs qu'elle s'est fixée dans le cadre de la lutte contre le changement climatique (division par quatre des émissions de CO2 à l'horizon 2050) ainsi que ceux de l'Union européenne (réduction de 20% de la consommation d'énergie, une part de 20% des énergies renouvelables dans cette consommation, diminution de 20% des émissions de CO2 à l'horizon 2020).

© 2008 Net-iris

Commentaires et réactions :