Actualité juridique

Recommandations pour réduire la quantité des déchets

Le 24/11/2008 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Achat éco-responsable, tri sélectif, recyclage, valorisation des déchets, réemploi sont les maîtres mot de la semaine de la réduction des déchets organisée jusqu'au 30 novembre par l'ADEME, l'Agence de l'Envionnement et de la maîtrise de l'Energie.
Associations, collectivités locales, organismes scolaires, entreprises, particuliers seront sensibilisés pour comprendre les enjeux de la réduction des déchets et apprendre à mettre en pratique au quotidien les gestes de prévention, peut-on lire dans le dossier de presse de l'ADEME.
A titre d'exemple, il est proposé dans le cadre d'un "pense bête pour réduire ses déchets et ses factures" : d'acheter la quantité juste qui permet de jeter moins souvent, d'acheter des produits réutilisables (stylos, vaisselle, etc.), de privilégier les produits au détail ou en vrac et les sacs réutilisables pour faire ses courses, de choisir les produits avec le moins d'emballages, d'opter pour les recharges (gels douches, crèmes, lessives, adoucissants) ou en encore de fabriquer du compost. Des économies peuvent aussi être réalisées en choisissant des ampoules basse consommation, en privilégiant les piles rechargeables, en consommant l'eau du robinet (qui est de 100 à 300 fois moins chère que l'eau en bouteille), et en n'imprimant que ce qui est utile.
Jean Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie invite donc tous les français à réduire leurs déchets à la source, et demande aux industriels de produire moins d'emballage.
"Notre première priorité c'est la prévention grâce à la mobilisation de tous : industriels, distributeurs, consommateurs, collectivités locales... Car c'est à la fois moins cher et plus efficace pour réduire les déchets", a-t-il déclaré dans un communiqué.
Rappelons que cette campagne d'information pour la réduction des déchets s'inscrit dans le prolongement du projet de loi de programme relatif à la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement, qui prévoit l'instauration du principe du pollueur-payeur à l'échéance de 2019, avec une tarification de la taxe d'ordures ménagères en fonction de la nature et du poids des déchets (actualité du 20/10/08).

© 2008 Net-iris

Commentaires et réactions :