Actualité juridique

Une plate-forme internet renseignera prochainement les patients sur les médecins de garde

Le 27/01/2009 par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Droit de l'internet.

Vos réactions...


Beaucoup d'appels au Samu via le 15, ne nécessitent pas une intervention d'urgence, mais plutôt des conseils (numéro du médecin de garde) ou une orientation vers les services d'urgence (par exemple, lorsqu'il s'agit d'une plaie ouverte ou qu'une radio est nécessaire). Aussi pour désengorger les plates-formes de régulation des secours, la ministre de la Santé vient d'annoncer la mise en place et la généralisation d'une plate-forme internet et téléphonique qui renseignera les patients et libérera du temps pour la régulation médicale. Près de 10 millions d'euros seront alloués à ce projet.
S'agissant du site internet, fort d'une expérimentation concluante en Aquitaine, il devrait contenir des informations pratiques permettant aux patients d'obtenir les coordonnées du médecins de garde proche de chez lui, de la maison médicale de garde, du centre antipoison, etc. Le site devrait aussi disposer de conseils pour prévenir voire traiter certains symptômes ou "bobologie" (douleurs, fièvre, coupure, brûlure superficielle, etc.).
Pour les professionnels, plusieurs outils seront mis à leur disposition, comme une plate-forme de régularisation qui aura accès au suivi et à la gestion de la flotte de véhicules, la traçabilité des appels, au nombre de lits disponibles en réanimation (pour orienter les services de secours vers ou tel ou tel établissement), etc.
D'autre part, la ministre souhaite améliorer la continuité des soins et la qualité de la prise en charge des patients, peut-on lire dans un dossier de presse. Pour y parvenir, elle propose que le futur directeur général des Agences régionales de santé disposent d'un pouvoir d'intervention en cas de nécessité (accès aux données des établissements dans son ressort, régularisation, pouvoir d'orientation des patients en cas de besoin de lits, etc.). Dans le cadre du plan hôpital 2012, un effort sera porté pour informatiser complètement les structures d'urgences (alimentation régulière de la base de données, logiciels performants) afin que l'information soit disponible en temps réel. La réforme passera également par l'organisation du circuit du médicament et la classification des produits de santé pour éviter les erreurs et sécuriser le circuit.
L'ensemble de ces réponses devrait satisfaire les professionnels de la santé qui attendaient depuis longue date la mise en place de tels dispositifs.

© 2009 Net-iris

Commentaires et réactions :