Actualité juridique

La France met en oeuvre le Plan de prévention et de lutte contre la nouvelle grippe

Le 04/05/2009 par La Rédaction de Net-iris, dans Santé / Droit Médical.

Vos réactions...


Le Gouvernement a décidé de mettre en oeuvre le Plan national de prévention et de lutte contre une Pandémie grippale, en déclarant le niveau 5-A d'alerte sanitaire : correspondant à la transmission interhumaine d'un virus grippal dans au moins deux pays non limitrophes d'un même continent.

Etat de la situation actuelle

Une semaine après que l'OMS a déclaré "l'infection chez l'homme due à un nouveau sous-type de virus A/H1N1" au Mexique, la France qui connaît 7 cas probables de personnes infectées, a décidé de mettre en oeuvre les mesures suivantes :

  • la mobilisation et la vigilance des professionnels de la santé (inscription recommandée au DGS-Urgent du ministère de la santé)
  • le déploiement dans la France entière du stocks de masques et de traitements antiviraux dans les collectivités territoriales et chez les opérateurs privés
  • l'information et l'accueil des voyageurs de retour du Mexique (première zone géographique à l'origine du virus)
  • toutes les personnes qui travaillent dans les zones aéroportuaires au contact des voyageurs de retour du Mexique bénéficient désormais d'une information sur les gestes barrières de prévention et sont dotées de masques
  • les voyages scolaires à destination ou transitant par le Mexique ou New York sont fortement déconseillés.
  • le lancement d'une campagne d'information à destination du grand public qui débutera le 5 mai afin de sensibiliser le grand public aux gestes barrières
  • le site internet "Info pandémie grippale" est mis à jour dès que nécessaire
  • le site internet "Pandémie grippale guide pratique et la vie quotidienne" est actualisé si nécessaire. Destiné à informer la population sur l'attitude à adopter dans une telle situation et à éviter les comportements à risque, ce guide comporte plusieurs thématiques adaptées aux situations de tous les jours : ce qu'il faut savoir, les règles d'hygiène, la vie quotidienne chez soi, à l'école, au travail, à l'extérieur, mais aussi quoi faire si l'on est malade.

En quoi consiste le nouveau virus de la grippe ?

La nouvelle grippe A/H1N1 dite grippe porcine Mexicaine est une infection humaine par un virus grippal qui infecte habituellement les porcs. Dans l'épidémie actuelle, les virus isolés chez les malades sont des virus qui appartiennent à la famille A/H1N1. Ce virus est différent du virus H1N1 de grippe saisonnière, virus d'origine humaine qui circule habituellement et dont les symptômes sont les mêmes (fièvre à 38°C ou plus ; maux de tête ; courbatures ; fatigue ; toux ; gêne respiratoire), mais dont mais les complications sont beaucoup plus fréquentes, de même que les formes graves (ex : pneumopathies).

La transmission du virus de la grippe se fait :

  • principalement par voie aérienne (par le biais de la toux, de l'éternuement ou des postillons)
  • par le contact rapproché avec une personne infectée par un virus respiratoire (lorsqu'on l'embrasse ou qu'on lui serre la main)
  • par le contact avec des objets touchés et donc contaminés par une personne malade (exemple : une poignée de porte)

Il faut éviter tout contact avec une personne malade, se laver régulièrement les mains au savon et/ou avec une solution hydroalcoolique. Les antiviraux Oseltamivir (Tamiflu) et Zanamivir (Relenza), dont la France dispose de stocks, sont efficaces sur le virus.

Dans les jours ou semaines à venir

La France pourrait passer dans les jours ou semaines à venir en niveau d'alerte 5 B voir 6, ce qui correspond respectivement au démarrage et à la pandémie sur le territoire français, si les mesures destinées à enrayer la propagation du virus ne suffisent pas.

Dans ce cas, le plan national prévoit notamment que le Gouvernement puisse décider de : la fermeture des crèches, établissements d'enseignement et de formation, internats, accueils collectifs de mineurs ; la suspension des activités collectives ; l'exploitation de modes alternatifs d'organisation ; la protection des chaînes de commandement, etc.

Soulignons qu'en cas de déclenchement de la phase 6 de transmission inter humaine du virus grippale, il existera alors une forte menace sur le plan humain mais aussi sur sur le plan de l'organisation de la société et de la vie économique. Aussi, pour limiter les conséquences de cette situation, le ministère du travail a notamment élaboré depuis début 2008, un plan de continuité au travail qui permet d'assurer la poursuite de l'activité des entreprises et des conditions de travail et d'emploi des salariés du secteur privé en énonçant des principes de bases (hygiène, port de masque, réorganisation du travail avec une prédilection pour le télétravail à domicile, etc.), mais aussi en redéfinissant le rôle de l'employeur, du comité d'entreprise, du CHSCT, du médecin du travail et des salariés dans ce contexte difficile, tout en incitant à recourir au télétravail.

© 2009 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :