Actualité juridique

L'épidémie AH1/N1 est en sommeil en Europe - consignes à respecter

Le 11/06/2009 par La Rédaction de Net-iris, dans Santé / Droit Médical.

Vos réactions...


Le ministère de la Santé a annoncé le 11 juin dernier que, si la Cellule interministérielle de Crise a constaté l'augmentation du développement des cas de grippe A (AH1/N1) en Europe, notamment au Royaume-Uni, où existent plusieurs foyers limités de transmission, le niveau d'alerte ne sera pas relevé, pour l'instant, à cela plusieurs raisons.

Tout d'abord, les personnes touchées par la grippe A, ne sont "pas des cas sévères", et donc soignables au moyens d'antibiotiques - l'oseltamivir (Tamiflu) et le zanamivir (Relenza) - efficaces sur ce virus (toutefois un risque plus élevé demeure pour les enfants de moins de 1 an), peut-on lire dans un communiqué.

Sachez que l'Institut Pasteur a mis au point depuis le 5 mai dernier, un test permettant de détecter le nouveau virus A/H1N1 en une demi-journée. Ce test, dès standardisation, sera mis à disposition des laboratoires agréés et répartis sur le territoire national.

Ensuite, bien que l'épidémie ne soit pas éteinte, force est de constater qu'en Europe, elle est "en sommeil à ce jour", en raison notamment de la saison estivale non-propice à la propagation du virus. Toutefois, elle risque de se réveiller à l'approche de l'automne.

Pour éviter une pandémie en France, le ministère de la Santé a annoncé qu'il était "indispensable que chacun fasse preuve de vigilance. C'est par des gestes simples du quotidien, et en suivant les recommandations sanitaires et médicales en cas de symptômes, que nous pourrons" limiter les risques.

Pour l'heure, l'action des professionnels de la santé et personnes mobilisées sera centrée sur la mise en oeuvre "de mesures de large information et de recommandations aux voyageurs arrivant en France par avions, trains, ferries ou bateaux : distribution de documents, utilisation des panneaux d'affichage et des messages vocaux. Des contacts seront pris avec les professionnels du tourisme pour qu'ils assurent cette information et la diffusion de ces recommandations pour les voyages scolaires ou linguistiques", précise t-on.

Les consignes à respecter

  • se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydroalcoolique
  • limiter les contacts non nécessaires avec les personnes malades
  • se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier en cas de toux ou d'éternuement
  • jeter les mouchoirs à usage unique dans une poubelle
  • en cas de symptômes grippaux (fièvre supérieure à 38°, ou courbatures, ou grande fatigue notamment, et toux ou difficultés respiratoires), il faut appeler son médecin traitant ou le 15, et rester chez soi. Rappelons que la période d'incubation peut aller jusqu'à 7 jours.

L'OMS passe pourtant au niveau d'alerte maximal

Au lendemanin de la réunion de la cellule interministérielle de Crise, l'OMS déclare l'état de pandémie en passant au niveau d'alerte 6, vient d'affirmer LeFigaro. Cette décision pourrait donner lieu à la convocation d'une nouvelle réunion en France dans les jours à venir.

© 2009 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :