Actualité juridique

Les chefs d'entreprises des PME et TPE vont recevoir une plaquette d'information qui les aide à se préparer à la pandémie grippale

Le 31/07/2009 par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Droits Collectifs.

Vos réactions...


Si les grandes entreprises ont déjà préparé, ou sont en train de le faire, un plan de continuité de l'activité (PCA) en cas de pandémie grippale, tel n'est pas le cas des petites structures, en raison principalement d'un manque d'information ciblée ou d'une absence de prise de conscience.

Aussi, afin de mieux informer les dirigeants des PME/ PMI et de TPE sur la pandémie grippale et ses conséquences, le ministre du Travail, Xavier Darcos a demandé aux services du ministère du travail de préparer une plaquette explicative simplifiée afin de permettre aux chefs d'entreprises concernés de préparer un Plan de Continuité d'activité (PCA).

Ce document tiré à plus d'un million d'exemplaires sera envoyé à tous les employeurs cotisant aux URSAFF grâce au réseau ACOSS, mais il peut être aussi téléchargé dès à présent sur le site du ministère. Sa distribution s'échelonnera entre début août et début septembre selon le calendrier suivant :
- à partir du 3 août : envoi aux entreprises de plus de 50 salariés
- à partir du 20 août : envoi aux entreprises de plus de 9 et moins de 50 salariés
- à partir du 10 septembre : envoi aux entreprises de moins de 10 salariés.

Ce document rappelle que chaque hiver, entre 5 et 15% de la population française est touchée par l'épidémie saisonnière de grippe, pendant 9 à 12 semaines en moyenne, qui occasionne le plus souvent un arrêt de travail de 4 à 5 jours.
"Cette épidémie est localisée et ses conséquences sur la santé sont limitées grâce à l'existence d'un vaccin. Mais, cette année, la France risque d'être confrontée à une épidémie de plus grande ampleur, causée par un virus grippal nouveau de type A H1N1, encore inconnu du système immunitaire humain et capable de se propager beaucoup plus rapidement à l'échelle planétaire", prévient le ministère.

Aussi, la pandémie grippale peut potentiellement toucher 1 personne sur 3, ce qui entraînerait un taux d'absentéisme très important qui désorganise la vie économique. Dans cette situation, et même si le nombre de salariés dans l'entreprise est faible, ceux-ci risquent d'être touchés, tout comme le dirigeant lui-même ainsi que les fournisseurs et clients.

Aussi, les employeurs sont invités à établir un plan de continuité d'activité (PCA) qui organise le fonctionnement de l'entreprise pour faire face à cette crise, y compris si eux-même (centre décisionnel) se trouvaient victime de la grippe A.

© 2009 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :