Actualité juridique

Bruxelles soutient financièrement 15 projets de capture et de stockage du carbone et d'éoliennes en mer

Le 09/12/2009 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


La Commission européenne vient de jeter les bases du développement de deux nouvelles technologies durables, en acceptant de financer à hauteur d'un milliard d'euros, 6 projets de capture et de stockage du carbone et 565 millions d'euros à 9 projets d'éoliennes en mer. Pour Andris Piebalgs, membre de la Commission chargé de l'énergie, il s'agit d'une décision "sans précédent", qui marque la volonté de l'Union européenne, "non seulement de promouvoir l'économie et l'emploi, mais aussi de soutenir des technologies énergétiques novatrices, susceptibles de générer de nouveaux emplois et davantage de croissance à l'avenir".

Par cette décision, l'Union va renforcer la sécurité de ses approvisionnements énergétiques et réduire ses émissions de dioxyde de carbone afin d'atteindre les objectifs du protocole de Kyoto. Cette annonce intervient alors que se tient à Copenhague, la conférence des Nations Unies sur le changement climatique - COP 15 -, au cours de laquelle ces questions sont abordées.

"En promouvant la technologie de capture et de stockage du carbone, la Commission prend acte de l'importance que conservent les énergies fossiles et de la nécessité de passer à un système sobre en carbone. Quant aux projets d'éoliennes en mer, ils visent à favoriser le développement et consolider l'assise d'un secteur européen de l'éolien en mer qui soit concurrentiel, et à créer de nombreux emplois verts", a ajouté la commissaire dans un communiqué.

Il s'agit d'un message fort en faveur des "investissements verts" et des entreprises tournées vers cette activité. Soulignons que les procédures relatives aux projets d'infrastructures sont toujours en cours.

© 2009 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :