Actualité juridique

Programmes pluriannuels d'investissements de production d'énergie à partir de la biomasse et de la géothermie

Le 15/01/2010 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, il a été décidé de soutenir la production d'électricité à partir de sources renouvelables. D'ailleurs le soutien de l'Etat à ces filières a été multiplié par 5 en 2009 (500 M d'euros).
Afin de donner un essor sans précédent aux énergies renouvelables, l'Etat vient de présenter les dispositifs tarifaires de rachat de l'électricité produite à partir de la biomasse et de la géothermie, à travers un premier arrêté du 15 décembre 2009, concernant la programmation pluriannuelle des investissements de production d'électricité, et un second arrêté du même jour, relatif à la programmation pluriannuelle des investissements de production de chaleur.

"A ce soutien, financé par l'intermédiaire de la contribution au service public de l'électricité (CSPE) acquittée par les consommateurs d'électricité, s'ajoutent les soutiens à la production de chaleur d'origine renouvelable (Fonds Chaleur Renouvelable créé en 2009), les outils fiscaux (crédit d'impôt, amortissement accéléré), les aides à la recherche et aux démonstrateurs industriels. Le Grand Emprunt permettra d'accélérer encore l'effort dans le domaine des énergies renouvelables", précise le ministère de l'Ecologie dans un communiqué.

On retient notamment que pour la production d'électricité à partir de biomasse, le tarif applicable aux installations dont la puissance est comprise entre 5 et 12 MW serait plus que doublé. Le tarif de base passerait de 6.4 c EUR / kWh à 12.5 c EUR / kWh. S'y ajoutera une prime d'efficacité énergétique jusqu'à 5 c EUR / kWh.

"Ce dispositif tarifaire très incitatif complète les appels d'offres lancés périodiquement par le ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de la Mer. Les résultats du 3ème appel d'offres, qui portait sur une puissance de 250 MW seront annoncés d'ici la fin du mois de janvier, et un 4ème appel d'offres sera lancé dans les prochaines semaines", souligne Jean-Louis Borloo.

S'agissant de la production d'électricité à partir de géothermie, le tarif serait relevé à 13 c EUR / kWh (contre 10 c EUR / kWh auparavant) dans les départements d'Outre-Mer, ce qui va permettra d'accélérer dans ces territoires le développement de cette source d'énergie, qui est déjà compétitive par rapport aux moyens classiques de production d'électricité.
Pour la métropole, le tarif serait fixé à 20 c EUR / kWh : l'objectif est de poursuivre dans des conditions économiques adaptées le développement de la géothermie à très grande profondeur (5.000 m), notamment en Alsace, région pionnière qui expérimente actuellement un pilote industriel à Soutz-sous-Forêts, explique t-on. L'arrêté tarifaire sera publié d'ici la fin du mois de janvier.

Enfin, notons que l'arrêté du 28 décembre 2009 relatif à la rénovation des installations de production d'électricité utilisant l'énergie des nappes aquifères ou des roches souterraines, fixe les conditions économiques applicables aux installations de géothermie ayant fait l'objet d'opérations de modernisation. A court terme, cet arrêté devrait permettre de reprendre un fonctionnement à plein régime de l'usine de Bouillante en Guadeloupe.

© 2010 Net-iris

Commentaires et réactions :