Actualité juridique

Poursuite des efforts de la grande distribution en matière d'information pour une consommation durable

Le 15/03/2010 par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Consommation.

Vos réactions...


Après le retrait des sacs de caisse, le retrait progressif des ampoules à incandescence au profit des lampes fluo-compactes, de la valorisation des écolabels et des produits biologiques, la grande distribution a pris de nouveaux engagements en faveur de la promotion d'une offre de produits plus respectueux de l'environnement.

En effet, la Fédération des entreprises du Commerce et de la Distribution (FCD) et le ministère du Développement durable après s'être déclaré des premiers résultats du bilan de la convention d'engagement signée dans le cadre du Grenelle, il y a 2 ans, ont souhaité accentuer les efforts entrepris, peut-on lire dans un communiqué du ministère.

Dès cette année, les produits porteurs de l'écolabel français ou européen continueront à être mis en avant et davantage référencés. Les industriels, les enseignes vont poursuivre leurs efforts en faveur de l'allègement des emballages. En outre, plusieurs actions nouvelles viendront étayer et diversifier les actions déjà initiées.

Il s'agit tout d'abord de l'amélioration de l'information concernant l'impact environnemental d'un produit. Le ministère du développement durable et la FCD vont définir au cours de l'année les conditions de la mise en oeuvre de l'étiquette "impact sur le climat" sur tous les produits achetés afin d'informer le consommateur sur l'impact écologique du produit consommé et ainsi lui laisser le choix d'en préférer un moins consommateur en CO2. Sa mise en oeuvre progressive est prévue à partir du 1er janvier 2011.

Ensuite, la FCD contribuera à l'élaboration d'accords interprofessionnels d'ici fin 2010, sous l'égide du ministère du développement durable, afin de permettre des "innovations de rupture dans l'éco-conception des emballages".

Enfin, le ministère du développement durable et la FCD souhaitent accroître leurs efforts mutuels pour contribuer à sécuriser l'approvisionnement et l'essor des produits bio. Leur objectif sera de faciliter la conversion des exploitations agricoles et de promouvoir la consommation des produits bio.

© 2010 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :