Actualité juridique

Finalisation de la Stratégie Nationale de Développement Durable pour la période 2010-2013

Le 29/07/2010 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Le Gouvernement vient de présenter la nouvelle Stratégie Nationale de Développement Durable pour la période 2010-2013 (SNDD) qui s'articule autour de 9 défis clés, chacun décrit en termes d'objectifs, de choix stratégiques et de leviers d'action. Prise en application de la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement (Grenelle 1), cette stratégie nationale a vocation à assurer la cohérence et la complémentarité des engagements de la France au plan national, européen et international.

La SNDD pour les trois années à venir vise, en développant une économie sobre en ressources naturelles et décarbonée, à faire de la France un des acteurs majeurs de l'économie verte, à travers :

  • une consommation et une production durables, grâce à des consommateurs et des producteurs responsables, qui agissent en prenant en compte tout le cycle de vie des produits et des services ;
  • la société de la connaissance par le développement de l'information, de la formation, de l'éducation tout au long de la vie et de l'accès à la culture, par un soutien accru à la recherche et à l'innovation, condition de notre compétitivité et donc de la pérennité de notre modèle économique et social ;
  • la gouvernance, qui doit faciliter notre adaptation au changement et aider notre société à évoluer en associant toutes les parties prenantes ;
  • le changement climatique et l'énergie qui exigent une rigueur et une sobriété plus grandes dans nos consommations, le développement des énergies renouvelables, l'adaptation des territoires en veillant à la situation des personnes et des activités vulnérables ;
  • les transports et la mobilité durables, en favorisant le report modal, la complémentarité et les transports les moins polluants, en s'attachant à réduire les déplacements contraints, à développer des systèmes innovants répondant aux besoins de performances économiques, écologiques et de cohésion sociale ;
  • la conservation et la gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles en nous appuyant sur une meilleure connaissance - et reconnaissance - de leur contribution à nos besoins les plus essentiels, sur une économie, une urbanisation, des organisations plus sobres et plus éco-innovantes ;
  • la santé publique, la prévention et la gestion des risques, en prêtant une attention particulière à la qualité des milieux et aux inégalités sociales potentielles ;
  • la démographie, l'immigration et l'inclusion sociale dont l'impact sur l'économie et l'équilibre de nos systèmes de protection sociale est déterminant, en nous attachant à lutter contre toutes les exclusions dues notamment à l'âge, à la pauvreté, à l'insuffisance d'éducation et de formation et en s'appuyant sur la
  • dimension pluri-cuturelle de la société française ;
  • les défis internationaux en matière de développement durable et de lutte contre la pauvreté dans le monde en soutenant le renforcement de la gouvernance internationale pour mieux intégrer les exigences du développement durable, en contribuant à la sécurité alimentaire et énergétique des pays les plus défavorisés.

"Elaborée dans un contexte mondial marqué par des crises économiques et financières, par des enjeux environnementaux de plus en plus prégnants et par une exigence accrue de solidarité tant au niveau national qu'international, la SNDD pose les bases d'un mode de développement durable organisé autour d'une économie verte et équitable, à la fois sobre en ressources naturelles (énergie, matières premières, eau, espace, biodiversité) et décarbonnée mais intégrant aussi les dimensions humaines et sociales", précise Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie, dans le dossier de presse du SNDD.

Maintenant, il appartient à chacun, acteurs publics, économiques et associatifs, d'appliquer la SNDD "afin de construire collectivement les voies d'une économie plus verte et plus équitable", a conclu Jean-Louis Borloo.

© 2010 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :