Actualité juridique

Publication du rapport Hubert visant à améliorer la médecine de proximité

Le 26/11/2010 par La Rédaction de Net-iris, dans Santé / Droit Médical.

Vos réactions...


Elisabeth Hubert, ancien ministre et actuellement présidente bénévole de la Fédération nationale des établissements d'hospitalisation à domicile, a remis au Président de la République son rapport sur la médecine de proximité, élaboré dans le but "de relancer le dialogue avec les médecins libéraux, permettre un très large échange avec les professionnels concernés et apporter des réponses aux évolutions structurelles que connait la médecine ambulatoire depuis de nombreuses années".

Après avoir présenté un état des lieux extrêmement détaillé des conditions d'exercice de la médecine de proximité, suite à de nombreuses auditions et déplacements en régions, l'auteur du rapport propose "un ensemble d'axes d'actions" destiné à répondre aux difficultés structurelles que rencontrent les professionnels, mais aussi afin de garantir aux concitoyens un accès satisfaisant et équitable à l'offre de soins de premiers recours.

Les priorités identifiées dans ce rapport devraient être "mise en oeuvre dès 2011", a indiqué le chef de l'Etat. Il s'agit notamment de :

  • la simplification des conditions d'exercice,
  • la modernisation des systèmes d'information,
  • l'appui à l'exercice regroupé des professionnels,
  • la valorisation de la formation initiale de médecine générale,
  • et l'aide à l'installation dans les zones pas assez pourvues de médecins.

Le chef de l'Etat a demandé aux ministres en charge de ce dossier, Xavier Bertrand, ministre de la Santé, Mme Nora Berra, secrétaire d'Etat chargé de la Santé et Mme Valérie Pécresse, ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche, d'engager très rapidement les concertations avec les principaux acteurs concernés pour mener à bien ces différents chantiers.

Les mesures proposées par le Docteur Elisabeth Hubert pourront en effet avoir une traduction législative mais aussi être reprises dans la convention médicale qui sera négociée d'ici la fin de l'année.

Notons que début décembre 2010, Nicolas Sarkozy devrait, lors d'un déplacement au contact des professionnels de santé et des patients, apporter des précisions sur les conditions de mise en oeuvre de ces priorités.

© 2010 Net-iris

Commentaires et réactions :