Actualité juridique

Harmonisation de la contribution au Fonds national d'aide au logement

Le 21/12/2010 par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Droit du Travail.

Vos réactions...


L'article 209 du projet de loi de Finances pour 2011, harmonise au taux de 0,5% la contribution patronale versée au Fonds national d'aide au logement (Fnal) par les employeurs privés et publics de plus de 20 salariés, hors régime agricole.

Cette réforme permet d'augmenter le produit de la contribution sociale destinée à couvrir la dépense d'allocation de logement à caractère social (ALS) financée par le Fnal. Elle conduit à aligner le taux de contribution pour la part des salaires au dessus du plafond de la sécurité sociale (actuellement de 0,4%) sur le taux de contribution appliqué à la part des salaires située en dessous de ce plafond (0,5%).

Rappelons que le Fnal, qui assure le financement de l'aide personnalisé au logement et l'ALS, est alimenté par :

  • des contributions des régimes de prestations familiales (fonds national des prestations familiales - FNPF) et de la caisse centrale de mutualité sociale agricole (CCMSA). Cette contribution annuelle de chaque régime de prestations familiales est égale au montant des prestations qui auraient été versées par eux au titre de l'allocation de logement familiale et de la prime de déménagement, en l'absence d'APL ;

  • une contribution de l'Etat, qui participe au financement des aides au logement ;

  • le produit des prélèvements mis à la charge des employeurs pour le financement de l'ALS, soit :
    - une cotisation assise sur les salaires plafonnés de 0,1%, due par tous les employeurs qu'ils soient publics ou privés ;
    - une contribution (de 0,4%) assise sur la totalité des salaires, due par l'ensemble des employeurs occupant au moins 20 salariés, à l'exception de ceux relevant du régime agricole.

  • une fraction de 1,48% du droit de consommation prévu à l'article 575 du Code général des impôts. Cette fraction est perçue par l'agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) et affectée au fonds national d'aide au logement.

© 2010 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

 Information de veille juridique


Commentaires et réactions :