Actualité juridique

L'usage d'internet à titre personnel au travail représente une baisse de productivité de 14%

Le 09/02/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Droit de l'internet.

Vos réactions...

   

Depuis 2008, les études révèlent que l'utilisation du web au travail par les salariés reste essentiellement à vocation personnelle, et la tendance est loin de s'inverser. Concrètement les tendances observées les années précédentes, concernant l'usage de l'internet au bureau à titre personnel, s'accentuent au détriment des entreprises et de la productivité. Les 2/3 du temps passé en 2010 par les salariés sur internet l'étaient à titre privé.

Selon la dernière étude réalisée par la société Olfeo, entre 2009 et 2010, sur 1H34 d'utilisation moyenne d'Internet au bureau par jour, 59 minutes l'étaient pour un usage non professionnel (contre 58 minutes en 2009) contre 35 minutes à usage professionnel.

On relève que les entreprises, qui ne limitent pas ou n'encadrent pas l'usage du web durant le temps de travail, subissent notamment une nette baisse de la productivité de leurs salariés. En moyenne, cela représente 29 jours et demi par an de temps de présence au travail du salarié, consacrés à un usage non professionnel. Selon l'étude, les salariés passaient l'an dernier 4h55 en moyenne par semaine (contre 4h48 en 2009) à surfer à titre privé sur le web (consultation de sites privés, chat et forums en ligne, consultation de la banque en ligne, achat en ligne, jeux, etc.) pendant leur journée de travail, ce qui représente une baisse de la productivité de 14%.

L'usage incontrôlé d'Internet pourrait coûter en moyenne à l'entreprise 6 semaines de congés payés en plus et 2,5 fois le salaire mensuel par an et par employé, sans compter la surcharge de sa bande passante, les risques pénaux en cas d'usage illicite d'internet (téléchargement de films par exemple) ou encore la divulgation d'informations sensibles sur l'entreprise.

Toutefois, il apparaît qu'il existe une grande diversité de comportement entre les employés :
- 23,30% des employés passent moins de 30 minutes contre 26% en 2009.
- 76,70% des employés passent plus de 30 minutes par jour sur le Web, contre 74% en 2009, avec une moyenne de 1H58 minutes dont 1H14 à usage non professionnel
- 41,45% des employés y consacrent plus de 1H30 par jour, contre près de 36% en 2009, avec une moyenne de 2H51 minutes dont 1H47 minutes à usage non professionnel.

Soulignons également que certaines heures sont plus propices que d'autres au surf privé, ce qui peut conduire de la part des employeurs à une surveillance appropriée du réseaux durant certaines plages horaires.
Ainsi, la tranche 8h00 - 10h00 est le plus souvent consacrée à la consultation de sites d'actualités, webmails et de réseaux sociaux ; celle de 12h00 - 15h00 à la consultation de sites de divertissement et de détente, tels que le visionnage d'émission de télé, de radios, de vidéos en ligne et des jeux en ligne ; et enfin celle de 17h00 - 18h00 à la consultation de sites de service (météo, trafic, annuaire, divertissement, etc.).

Les blogs, forums et réseaux sociaux représentent à eux seuls 20% des sites les plus visités au bureau en 2010. Arrivent ensuite les sites de médias et d'actualité (17%), puis les loisirs (16%).

© 2011 Net-iris

   

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :