Actualité juridique

Expérimentation de l'affichage environnemental à compter du 1er juillet 2011

Le 09/03/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Comme prévu, l'expérimentation sur l'affichage environnemental pour informer le consommateur de l'impact environnemental des produits (empreinte carbone) sera lancé à compter du 1er juillet 2011. Près de 170 entreprises ou groupements d'entreprises (dont 1/3 dans le secteur alimentaire) vont participer à l'expérimentation, sachant que 230 entreprises avaient postulées.

L'objectif est de "donner les moyens au citoyen de mettre sa consommation au diapason de ses convictions". En informant le consommateur "de l'impact écologique de ses achats", le ministère espère "le guider vers les produits les plus respectueux de l'environnement" (avec indirectement une préférence pour les produits locaux), mais aussi contraindre l'industrie à rechercher "des process plus sobres en ressources et moins polluants", explique dans un communiqué la ministre en charge du Développement durable, Nathalie Kosciusko-Morizet.

Les candidats retenus pour l'expérimentation sont de taille variée (de la PME artisanale aux leaders mondiaux de la distribution), et représentatifs des différents secteurs d'activité (alimentaire, boisson, produits hygiène, habillement, équipements électriques, électroniques, mobilier, produits de construction, etc.). Ils devront intégrer dans l'évaluation de l'impact écologique du produit :

  • la consommation d'énergie,
  • les émissions de CO2,
  • l'impact du produit et sa fabrication sur la biodiversité et les ressources naturelles (eau, biodiversité, matières premières non renouvelables...).

Dans les prochains mois, les entreprises vont effectuer ou finaliser les analyses environnementales des produits qu'elles ont sélectionnés afin de commencer la diffusion d'informations effectives auprès des consommateurs dès le 1er juillet 2011. Les modes de communication seront divers, outre l'affichage en magasin ou sur le produit, l'information sera diffusée par internet. Pour l'instant la forme de l'affichage n'est pas uniformisée.

Engagement phare du Grenelle de l'environnement, l'étiquette environnementale a vocation à se généraliser. A l'issue d'une expérimentation d'une durée d'un an au moins, un rapport d'évaluation sera rendu public. Sur cette base, la généralisation de l'affichage des caractéristiques environnementales des produits pourrait être décidée.

© 2011 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :