Actualité juridique

L'Etat va renforcer sa politique de sécurité des systèmes d'information à tous les niveaux

Le 26/05/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Technologie & Communications.

Vos réactions...


Face à la multiplication des attaques contre les systèmes d'information des Etats et des entreprises, la France a décidé de renforcer sa politique de sécurité des systèmes d'information, et notamment d'accélérer la croissance des effectifs et des moyens de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI). Le Gouvernement Fillon a annoncé en Conseil des ministres que l'Etat allait accélérer la montée en puissance du dispositif national de sécurité et de défense des systèmes d'information, grâce à :

  • la création d'un groupe d'intervention rapide placé à l'ANSSI.
    Formé d'experts capables d'intervenir sur les systèmes d'information de l'Etat et des opérateurs qui en feraient la demande, il permettra de traiter dans les meilleurs délais les attaques les plus graves ;

  • la mise en place d'une politique interministérielle de sécurité des systèmes d'information de l'Etat, visant à homogénéiser et accroître la sécurité dans l'ensemble des ministères.
    Dans ce cadre, un réseau interministériel sécurisé regroupant l'ensemble des réseaux des ministères et permettant la continuité de l'action gouvernementale en cas de dysfonctionnement grave d'Internet sera mis en place ;

  • la création d'un centre de recherche associant l'Etat et les entreprises. Il sera chargé d'optimiser les capacités de recherche existantes et de soutenir des projets structurants.

En outre, les opérateurs publics et privés chargés d'infrastructures vitales seront invités à participer avec l'Etat à un partenariat visant à renforcer la défense et la sécurité de leurs systèmes d'information.
Afin que l'ensemble des étudiants acquièrent un socle commun de connaissances et de bonnes pratiques en ce domaine, la sécurité des systèmes d'information sera dorénavant incluse dans les formations supérieures, en commençant par les formations scientifiques et techniques.

De plus en plus fréquentes et importantes, les attaques contre les systèmes d'information portent atteinte à la souveraineté des Etats, au patrimoine des entreprises et aux données personnelles des citoyens. De nouvelles menaces apparaissent qui visent les processus industriels. Elles pourraient mettre en danger les infrastructures vitales du pays et avoir des conséquences directes sur la vie quotidienne des Français et sur l'économie.

© 2011 Net-iris

Commentaires et réactions :