Actualité : en bref

L'Afssaps recommande de ne pas consommer de cigarettes électroniques

Le 14/06/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Santé / Responsabilité Médicale.

Vos réactions...


Depuis quelques années, la cigarette électronique s'est développée en tant qu'alternative à la cigarette classique, dont elle revêt l'apparence. Jusqu'alors présentée comme pouvant sans danger aider au sevrage tabagique, l'Afssaps recommande aujourd'hui de ne plus consommer ce type de produit.

Selon leurs revendications ou leurs concentrations en nicotine, ces produits pouvaient jusqu'à aujourd'hui, être considérés comme des médicaments ou des produits de consommation courante. Des flacons de propylène glycol ou de glycérol liquides contenant divers arômes et éventuellement de la nicotine, permettent de recharger la cartouche usagée. Lors de l'aspiration, la solution présente dans la cartouche s'échauffe et la vapeur produite est inhalée par l'utilisateur.

L'Afssaps a mené une évaluation pour déterminer le statut des cigarettes électroniques notamment selon l'objectif revendiqué et la concentration en nicotine contenue dans les cartouches. Les cigarettes électroniques et leurs recharges répondent à la règlementation du médicament lorsqu'elles répondent à au moins l'un des critères suivants :

  • si elles revendiquent l'aide au sevrage tabagique ;
  • ou que la quantité de nicotine contenue dans la cartouche est supérieure ou égale à 10 mg ;
  • ou que la solution de recharge "e-liquide" a une concentration de nicotine supérieure ou égale à 20 mg/ml.

Pour ces 3 situations, le dispositif électronique constituant la cigarette répond à la définition de dispositif médical et doit, à ce titre, disposer d'un marquage CE. A ce jour, aucun type de cigarette électronique ne dispose d'une autorisation de mise sur le marché, aucun fabricant n'ayant déposé de demande en ce sens.

Par ailleurs, comme pour la cigarette classique, consommer des cigarettes électroniques peut induire une dépendance, pour toute quantité de nicotine contenue dans les cartouches. L'usage de ce produit expose donc les utilisateurs qui n'étaient dépendants ni aux cigarettes, ni à la nicotine, à un risque de dépendance primaire.

En conséquence, l'Afssaps recommande de ne pas consommer ce type de produit.

Source : Afssaps

© 2011 Net-iris

Commentaires et réactions :