Actualité juridique

Revalorisation de l'allocation aux adultes handicapés avec effet rétroactif au 1er avril 2011

Le 14/06/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Social / Protection Sociale.

Vos réactions...


Pris pour application de l'article L821-3-1 du Code de la sécurité sociale, le décret (n°2011-658) du 10 juin 2011 vient de revaloriser l'allocation aux adultes handicapés. Le montant de cette allocation est porté à 727,61 euros à compter du 1er avril 2011, puis à 743,62 euros à compter du 1er septembre 2011.

Le coefficient annuel de revalorisation de l'allocation est au moins égal à l'évolution prévisionnelle des prix à la consommation hors tabac prévue dans le rapport économique, social et financier annexé à la loi de Finances pour l'année considérée.
Ce minimum de revalorisation est réajusté si l'évolution constatée des prix à la consommation hors tabac, mentionnée dans le rapport économique, social et financier annexé à la loi de Finances pour l'année suivante, est différente de celle qui avait été initialement prévue. Le minimum de revalorisation, peut être assuré au moyen de plusieurs révisions du montant de l'allocation dans l'année.

Rappelons que l'AAH est ouverte aux personnes ayant un taux d'incapacité au moins égal à 80%, ou lorsqu'il est compris entre 50 et 79%, lorsqu'elles sont reconnues avoir une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi, ou âgées de moins de 60 ans. Le montant des droits dépend également de l'importance des ressources du demandeur.

Dans son discours à l'occasion de la clôture de la Conférence nationale du handicap le 8 juin 2011, le Président de la république, Nicolas Sarkozy avait affirmé que la Nation avait depuis 4 ans "fait un effort sans précédent en direction des personnes handicapées. En 2010, l'effort financier que la collectivité consacre aux personnes handicapées a dépassé 36 milliards d'euros".

Il ajoute que depuis son élection, "malgré une crise d'une violence inouïe, ce budget pour les handicapés a augmenté de 15%. La France entière s'est mobilisée, depuis les collectivités locales jusqu'à l'Etat, dont le budget consacré aux personnes handicapées a augmenté de 6% chaque année depuis 2007, et ceci alors que la progression des dépenses de l'Etat était limitée strictement à l'inflation. C'est une mobilisation considérable, c'est une mobilisation indispensable".

Le chef de l'Etat a confirmé qu'en "2012, l'AAH sera de 25% plus élevée qu'en 2007", conformément à la promesse présidentielle, ce qui impliquera une nouvelle revalorisation en avril de l'année prochaine.

© 2011 Net-iris

Commentaires et réactions :