Actualité juridique

L'Icann autorise la création de noms de domaine utilisant pour suffixe les noms d'entreprises

Le 20/06/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Droit de l'internet.

Vos réactions...

   

Réuni à Singapour le 20 juin 2011, le Conseil d'administration de l'Icann - l'organisation privée à but non lucratif de droit américain qui gère les noms de domaine - a décidé d'autoriser l'utilisation de nouveaux noms de domaine. Des suffixes inédits, comme les noms d'entreprises privées (comme ".toyota" ou ".apple") et les noms de municipalités (ex : ".paris") verront le jour.
Il s'agit d'une des principales évolutions décidées depuis des années par les membres de cette autorité de supervision des noms de domaine sur internet.

Les noms de domaine génériques, (dits gTLD, generic top-level domain names), sont actuellement au nombre de 22 (ex : ".com"), auxquels s'ajoutent quelque 250 extensions correspondant chacune à un pays ( ex : ".fr"). Au lieu de se terminer par une extension générique et impersonnelle (ex : ".org" ou ".net"), les adresses internet des grandes entreprises mondiales pourront se terminer par leur nom, ce qui renforcera leur visibilité sur internet et limitera les risques de détournement de clientèle par des sites au nom de domaine proche.

Selon l'ICANN, entre 300 et 1.000 nouveaux gTLD devraient être créés dans le cadre de ce nouveau programme. Ce nombre limité tient essentiellement au prix demandé pour l'acquisition de l'extension (près de 185.000 dollars).

Les premiers nouveaux TLD devraient voir le jour sur Internet en 2013 compte tenu des délai d'instruction des dossiers. Les candidatures pour les nouveaux TLD ne pourront pas être déposées avant le 12 janvier 2012.

© 2011 Net-iris

   

Commentaires et réactions :