Actualité juridique

Mise en place de l'écotaxe poids lourds en juin 2013

Le 08/09/2011 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Transport.

Vos réactions...


Après une expérimentation de plusieurs mois en Alsace la nouvelle taxe sur le transport de marchandise sera généralisée à toute la France à la mi-2013.

Dans le cadre du Grenelle de l'environnement, la décision avait été prise d'inciter les sociétés de transport routier à privilégier les modes de transport relais à la route, tels que le rail ou les canaux navigables, quand cela est possible, afin de limiter les émissions de gaz à effet de serre des poids lourds mais aussi leur consommation de carburant. Traduisant cette volonté écologique, mais aussi la directive européenne sur l'eurovignette, une éco-redevance poids lourds devait être mise en oeuvre sur l'ensemble du territoire national en 2011. Puis la date a été reportée à 2012, avec des aménagements apportés par la loi de Finances rectificative pour 2010. Finalement ce sera la mi-2013 !

En effet, à l'issue de la séance du conseil d'administration de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) qui a délibéré sur le financement du contrat de partenariat relatif à la mise en oeuvre de l'éco-taxe poids lourds nationale, et de la taxe expérimentale alsacienne, le président de l'AFITF, Dominique Perben, a confirmé le lancement de l'écotaxe poids lourds pour juin 2013 en France, après trois mois d'expérimentation en Alsace, rapporte le journal L'Alsace.

Expérimentée en Alsace en mars 2013, l'écotaxe - dite aussi "taxe nationale sur les véhicules de transport de marchandises", se fera sur le seul axe routier Nord-Sud de la région. Les résultats permettront d'améliorer le dispositif avant sa généralisation à l'ensemble des départements, et de mesurer par exemple les phénomènes de contournement des tronçons payants, afin de trouver des solutions adaptées.

Rappelons que l'éco-taxe sur les poids lourds affectée à l'AFITF, constitue la mise en oeuvre d'un point majeur du volet transports des engagements du Grenelle de l'Environnement. Les recettes collectées grâce à cette taxe seront affectées au financement, sur une douzaine d'années, de plus de 9 milliards d'euros d'infrastructures de transport, notamment ferroviaire, fluvial, maritime et portuaire.

© 2011 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :