Actualité juridique

Le taux d'intérêt légal pour 2013 chute à 0,04%

Le 01/03/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Affaires / Finance.

Vos réactions...


Ce taux s'applique en cas de retard de paiement, de condamnation par décision de justice ou encore en matière fiscale et conventionnelle.

Comme Net-iris l'avait annoncé le 28 janvier 2013, le taux d'intérêt légal est extrêmement bas pour 2013, avec un taux record de 0,04%.
Alors qu'il s'était redressé en 2012, le taux d'intérêt légal pour 2013 connaît une chute prodigieuse. Il vient d'être fixé par le décret (n°2013-178) du 27 février 2013, à 0,04% (contre 0,71% en 2012, 0,38% en 2011, 0,65% en 2010, et 3,79% en 2009). Ce taux de l'intérêt légal correspond à la moyenne arithmétique des 12 dernières moyennes mensuelles des taux de rendement actuariels des adjudications de bons du Trésor fixe à 13 semaines.

L'intérêt légal trouve notamment à s'appliquer :

  • en matière fiscale à la liquidation des intérêts moratoires dus en cas d'obligations cautionnées impayées et en cas de restitutions consécutives à des instances fiscales ;
  • au calcul d'intérêts créditeurs sur remboursement de consignations constituées en garantie d'impositions contestées ;
  • en matière domaniale, sauf stipulation contraire, lorsque le recouvrement des produits est différé ;
  • et depuis le 15 juillet 1996, au paiement fractionné ou différé des droits d'enregistrement, de la taxe de publicité foncière et des taxes additionnelles exigibles sur certaines mutations de propriété et apports en société ;
  • en l'absence de stipulations conventionnelles, pour le calcul des intérêts dus dans le cas de remboursement de dettes ou d'emprunts ;
  • avec une majoration de 5 points, en cas de condamnation par une décision de justice.

Ce taux s'applique également aux crédits de paiement accordés dans le cadre des articles 396 et suivants Ann III du CGI et au crédit de paiement des droits dus sur certaines transmissions d'entreprises.

© 2013 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :