Actualité juridique

Famille, consommation et éducation : comparatif des programmes Hollande-Sarkozy

Le 23/04/2012 par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...


Projets de réforme en droit civil des candidats au 2ème tour à l'élection présidentielle 2012 : François Hollande pour le PS et Nicolas Sarkozy pour l'UMP.

Les électeurs français seront de nouveau appelés aux urnes le 6 mai prochain en métropole (et la veille en outre-mer et à l'étranger) pour élire leur futur Président de la République. Ils devront faire leur choix entre la candidature de M. François Hollande, et celle de M. Nicolas Sarkozy, par rapport à leurs programmes respectifs.

Grâce à ce tableau comparatif, il est plus facile de visualiser les projets de réforme des deux candidats en matière de politique familiale et de droit de la consommation. Les questions liées au système éducatif et à l'enseignement prennent également une place importante.

Droit de la famille

François Hollande

Nicolas Sarkozy

Quotient familial

1) Modification du quotient familial, avec la baisse du plafond pour les ménages les plus aisés, ce qui concernera moins de 5% des foyers fiscaux.

1) Non remise en cause du quotient familial et opposition à toute remise en cause de l'universalité de la politique familiale.


Aides aux familles

1) Maintien de toutes les ressources affectées à la politique familiale.

2) Augmentation de 25% l'allocation de rentrée scolaire dès la rentrée 2012-2013.

1) Création d'une agence de recouvrement des pensions alimentaires en lien avec le fisc, que les femmes pourront saisir en cas de problème.

Politique parentale et droits des familles

1) Ouverture du mariage aux couples homosexuels.

2) Ouverture aux couples homosexuels du droit à l'adoption.

2) Possibilité d'utiliser le congé parental de 3 ans jusqu'aux 18 ans de l'enfant, et non plus uniquement sur les trois premières années.

Consommation et droit bancaire

François Hollande

Nicolas Sarkozy

Consommation et droit bancaire

1) Création à l'intention des épargnants d'un Livret d'épargne industrie dont le produit sera entièrement dédié au financement des PME et des entreprises innovantes.

2) Doublement du plafond du livret développement durable, en le portant de 6.000 à 12.000 euros.
Garantie que la rémunération du livret A soit supérieure à l'inflation.

3) Baisse des frais bancaires par une loi plafonnant le coût des services facturés par les banques.

4) Encadrement du crédit à la consommation pour lutter contre le surendettement.

5) En outre-mer, lutte contre les monopoles et les marges abusives pour réduire la vie chère.

Maintien du dispositif existant.

Education, enseignement et formation des jeunes



François Hollande

Nicolas Sarkozy

Ecole élémentaire et primaire

1) Accès des enfants de moins de 3 ans à la maternelle.

2) Augmentation des moyens, notamment scolaires, dans les zones qui en ont le plus besoin, les écoles maternelles et primaires.

3) Création en 5 ans de 60.000 postes supplémentaires dans l'éducation, avec un prérecrutement des enseignants avant la fin de leurs études et la réforme de la formation initiale des maîtres et professeurs.

4) Transformation des méthodes pédagogiques et modification des rythmes scolaires.

1) Mise en place d'un plan réussite pour que plus un seul enfant n'entre au collège sans savoir lire, écrire et compter, et prise en charge systématique des élèves de maternelle ou de CP en grande difficulté.

Au collège et au lycée

1) Possibilité pour tout jeune déscolarisé de 16 à 18 ans d'accéder à une formation, un apprentissage ou un service civique.

1) Accroître la présence des professeurs au collège en dehors des heures de cours pour soutenir les élèves qui en ont besoin, avec une incitation financière pour les enseignants qui le souhaitent à être présents 26 heures par semaine dans les établissements.

2) Améliorer la transition école-collège en 6ème-5ème. L'enseignement sera recentré autour du français et des mathématiques, et assuré par une équipe d'enseignants restreinte.

3) Généraliser l'alternance en dernière année de baccalauréat professionnel et de CAP, année au cours de laquelle les élèves passeront 50% de leur temps en entreprise.

5) Permettre à tous lycéens de passer le code du permis de conduire.

Poursuite des études et préparation à la vie active

1) Réforme des premiers cycles de l'enseignement supérieur, en décloisonnant les filières à l'université.

2) Création d'une allocation d'études et de formation sous conditions de ressources dans le cadre d'un parcours d'autonomie.

3) Abrogation de la circulaire Guéant sur les étudiants étrangers.

1) Création d'une banque de la jeunesse qui se portera caution pour les jeunes et leur permettra de financer leurs études ou un projet de création d'entreprise.

2) Doubler le nombre actuel de volontaires du service civique, qui permet à des jeunes gens de tous horizons de consacrer 6 à 12 mois de leur vie à la collectivité.

3) Favoriser l'émergence d'une dizaine de grands pôles universitaires de rang mondial, en poursuivant la dynamique engagée avec la réforme des universités de 2007.

Expatriés

1) Accompagnement des français établis hors de France, notamment en matière d'enseignement, en fonction de leurs revenus.

Maintien du dispositif existant.

© 2012 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :