Actualité juridique

Le Gouvernement Ayrault donne son feu vert à la création des ZAPA

Le 13/07/2012 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Les zones d'actions prioritaires pour l'air dans lesquelles les véhicules les plus polluants ne pourront pas circuler, vont bien voir le jour.

La Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Delphine Batho, a annoncé le 12 juillet qu'elle donnait son feu vert aux collectivités de Paris, Saint-Denis, Clermont-Ferrand, Nice, Grenoble, Lyon, Aix en Provence et Bordeaux, pour mettre en place les zones d'actions prioritaires pour l'air (ZAPA)

"Alors que la pollution atmosphérique est responsable en France de près de 40.000 décès prématurés chaque année, notre pays accuse toujours un retard important dans la mise en oeuvre de la directive européenne sur la qualité de l'air (n°2008/50/CE). Pour remédier à ce problème, le Grenelle de l'Environnement avait lancé l'initiative des ZAPA", une solution qui doit être encouragée mais adaptée, prévient la ministre.

En effet, la ministre de l'Ecologie explique que si les collectivités ont la possibilité de limiter l'accès des centres-villes aux véhicules les plus polluants, le dispositif ne doit pas être "trop rigide et socialement injuste", afin de "ne pas pénaliser excessivement certains propriétaires de véhicules anciens". En effet, seuls les véhicules appartenant aux catégories d'étoiles les moins polluantes pourront circuler en Zapa, sauf dérogation (ex : véhicule d'intérêt général).

Aussi, le ministère de l'Ecologie devrait rapidement engager une réflexion plus générale sur les mesures structurelles nécessaires à l'amélioration de la qualité de l'air, notamment lors de la concertation nationale sur la transition énergétique, et créer un groupe de travail chargé d'examiner, avec les collectivités volontaires, "les difficultés qu'elles rencontrent", afin d'élaborer des plans d'action complets et concrètement applicables.

© 2012 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :