Actualité juridique

Plus de 4.000 entreprises ont eu recours au Médiateur du crédit en 2012

Le 14/02/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Affaires / Commercial & Sociétés.

Vos réactions...


Etat des lieux des différents outils que l'Etat met en place pour éviter que le ralentissement économique génère des tensions sur la trésorerie des TPE-PME.

En 2012, le Médiateur du crédit a reçu plus de 4.000 dossiers (contre plus de 4.500 en 2011) de demande de médiation. Dans 95% des dossiers acceptés, cette demande concernait les TPE-PME de moins de 50 salariés. Au total, l'an dernier, l'action de la Médiation a permis de conforter 1.550 entreprises dans leur activité correspondant à 543.071 millions d'euros d'encours débloqués et représentant 34.574 emplois.

L'année 2012 semble toutefois marquée par une "complexité croissante de la situation des entreprises qui saisissent le Médiateur et dont les dossiers relèvent souvent de problèmes structurels liés au ralentissement conjoncturel", explique dans le rapport annuel 2012, Jeanne-Marie Prost, la médiatrice nationale du crédit aux entreprises.

Le taux de médiation réussie s'inscrit dans une quasi-stabilité par rapport à 2011, 58% en 2012 contre 59%. Le taux moyen de médiation réussie depuis le lancement du dispositif se situe à 62%.

Rappelons que la médiation du crédit est ouverte à tout chef d'entreprise, artisan, commerçant, profession libérale, créateur ou repreneur d'entreprise, entrepreneur individuel qui rencontre avec sa ou ses banques des difficultés pour résoudre ses problèmes de financement ou de trésorerie, ou d'assurance crédit. La saisine du Médiateur départemental est gratuite et ouverte à tous.

Parallèlement, le ministère de l'Economie a présenté début février, un plan pour le renforcement de la trésorerie des entreprises pour les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME), contenant 11 actions spécifiques directement inspirées du rapport Charpin.

© 2013 Net-iris

Commentaires et réactions :