Actualité juridique

Vacances scolaires d'été écourtées et suppression d'une zone académique

Le 25/02/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Civil / Famille & Personne.

Vos réactions...


A la rentrée scolaire de 2015 tous les élèves devraient être réparties en deux académies et n'auraient plus que six semaines de vacances l'été.

Le ministre Vincent Peillon, annonce, après la mise en place de la semaine de 4,5 jours à partir de la rentrée scolaire 2013-2014, une autre grande réforme de l'éducation nationale : la suppression d'une zone académique, pour la création de deux zones (au lieu de 3 actuellement), et la suppression de 15 jours de vacances d'été (tous les élèves auraient 6 semaines de vacances l'été).

Cette annonce qui intervient en pleine contestation quant à la mise en place de la première réforme d'ici 7 mois, et sans concertation d'aucune sorte, devrait susciter de nouvelles critiques.

Après l'école le mercredi matin pour les enseignants, ces derniers devront également assumer 15 jours supplémentaires d'école l'été. Les centres de loisirs et d'accueil des enfants devraient également pâtir de cette annonce. Quant au secteur du tourisme français, il pourrait également faire les frais de la suppression de 15 jours de réservation l'été. Enfin, les familles recomposées pourraient également pâtir de cette réforme, lorsque les vacances des différents enfants ne correspondront pas.

"Nous devons être capables d'avoir un zonage l'été, deux zones, et nous devons être capables d'avoir six semaines, c'est suffisant", a-t-il déclaré sur BMFTV. Il a précisé que la question pourrait être débattue en 2015, rapporte LeFigaro.

La première zone académique serait en vacances de début juillet jusqu'au 15 août. La seconde du 15 juillet jusqu'à la fin août, ce qui ne sera pas sans poser des problème dans les établissements non équipés d'un système de climatisation.
Pour les autres vacances scolaires (automne, fin d'année, février et printemps) les deux zones ne seraient jamais en vacances à la même période, sauf sans doute pour les vacances de fin d'année.

L'objectif du ministre est d'"aller progressivement" vers 37 à 38 semaines de cours durant l'année, contre 36 semaines, voire 35 avec les ponts à l'heure actuelle, alors qu'il y a 40 semaines de cours en Allemagne.

© 2013 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :