Actualité juridique

Points forts et points faibles du solaire photovoltaïque

Le 02/05/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Environnement.

Vos réactions...


Le photovoltaïque est un enjeu stratégique en termes d'approvisionnement énergétique, de développement industriel, d'emplois, de compétitivité.

Alors que de nombreux particuliers investissent en France pour équiper leur logement de panneaux photovoltaïques, l'Ademe a réalisé une étude afin d'évaluer les avantages et les inconvénients de la production d'électricité photovoltaïque, sachant que la rentabilité d'une installation dépend de sa région d'implantation.
Il semblerait que le principal obstacle à son développement massif soit son coût (le problème du recyclage des panneaux usagés est également évoqué). L'Agence recommande notamment de choisir des installateurs et des produits certifiés par CERTISOLIS, qui est le premier laboratoire français d'essai et de certification des modules solaires photovoltaïques.

"La filière photovoltaïque progresse régulièrement et rapidement en termes d'efficacité et de baisse des coûts, grâce aux efforts de recherche en laboratoire et aux retours d'expérience du marché. En France, l'électricité photovoltaïque atteindra la compétitivité économique dans les prochaines années et se présente comme un élément de réponse durable à la demande d'électricité", explique l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME).

Consciente que le soutien à la filière revêt un enjeu stratégique en termes "d'approvisionnement énergétique, de développement industriel, d'emplois, de compétitivité et de lutte contre le changement climatique", l'ADEME a listé les points forts et les points faibles de cette source d'énergie, en toute transparence :

  • Points forts :
    - une source d'énergie inépuisable (énergie solaire) ;
    - un temps de retour énergétique et des émissions de CO2 faibles ;
    - une technologie pouvant être déployée presque partout, facilement modulable (se pose sur les bâtiments, ce qui permet un déploiement sans emprise au sol) ;
    - un secteur générateur de valeur ajoutée et d'emplois en France.
  • Points faibles :
    - une énergie fluctuante, bien que relativement prévisible ;
    - un coût encore trop élevé mais qui diminue rapidement et de façon ininterrompue depuis plus de 20 ans et qui sera comparable au prix de vente de l'électricité résidentielle entre 2015 et 2020, et au prix de gros vers 2030 ;
    - certains procédés de fabrication peuvent être polluants (CdTe) s'ils ne sont pas bien gérés ;
    - concurrence pour l'usage des sols dans le cas des fermes PV.

En résumé le photovoltaïque est une composante incontournable des politiques énergétiques durables, et "même s'il semble prioritaire d'équiper les grandes toitures (entrepôts, bâtiments commerciaux)", l'ADEME n'exclue pas l'intérêt du déploiement des centrales au sol (sous réserve qu'il respecte des critères environnementaux stricts, en particulier concernant la concurrence avec d'autres usages des sols).

Soulignons que l'ADEME travaille aujourd'hui à l'émergence de solutions à la fois technologiques et économiques qui permettront au réseau électrique d'accueillir un nombre croissant d'installations photovoltaïques. L'édition 2013 du guide intitulé "produire de l'électricité grâce à l'énergie solaire" est en ligne.

© 2013 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :