Actualité juridique

Un senior connecté au web consomme plus

Le 13/06/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Technologies / Technologie & Communications.

Vos réactions...

   

Des seniors connectés à internet, c'est des consommateurs plus actifs sur le net et de larges besoins à satisfaire pour les entreprises.

Les dépenses engagées en frais de transport (notamment les voyages), loisirs et habillements, sont plus élevées chez les jeunes seniors qui sont connectés à internet, que chez ceux qui ne disposent pas de cet outil de communication.

Selon l'étude du Crédoc sur "Les seniors connectés", on constate que les nouvelles générations de seniors bénéficient de meilleures conditions physiques et financières que leurs prédécesseurs, ce qui les amènent à consommer plus, notamment sur internet.
En effet, l'utilisation d'Internet apparaît comme un facteur déterminant de la consommation des seniors. A âge égal, catégorie sociale égale, et revenu égal, les ménages de 50 ans et plus disposant d'Internet chez eux, dépensent nettement plus que les autres, jusqu'à l'âge de 65 ans.
Internet a donc une influence très forte sur les dépenses de l'ensemble des postes, en particulier pour les transports, les loisirs, l'alimentation et l'habillement chez les jeunes seniors. Mais cette tendance se déplace avec le temps, puisque l'aménagement et l'équipement du logement croissent à mesure que baisse la mobilité des seniors.

La nouvelle génération de seniors, plus familière à la consommation et aux outils de communication, consomme ainsi plus facilement sur internet ; et cette tendance devrait se poursuivre.

Le Crédoc, dans une précédente étude réalisée à la fin de l'année 2012, recommande aux entreprises de mettre en place une stratégie de développement de produits et services à destination de seniors, qui :

  • assure la mise en place d'une démarche transversale :
    Les équipes marketing, et Recherche & Développement, sont invitées à travailler de concert, en recourant à des designers et des cabinets de conseil spécialisés dans cette population particulière, afin de réaliser des études qualitatives d'observation pour bien comprendre les pratiques des populations seniors (les suivre dans leur quotidien pour comprendre leurs pratiques) ;
  • adapte la conception des produits ou services aux évolutions de l'âge :
    Les jeunes seniors encore en activité n'ont pas les mêmes besoins que les jeunes retraités en bonne santé, ni que les personnes plus âgées en couple ou seules. Les pertes croissantes de capacités physiques liées au vieillissement impliquent la création de nouveaux produits ou services intégrant des aspects de santé. Elles imposent surtout leur adaptation via la prise en compte des principes du design universel ;
  • assure la promotion des produits ou services en valorisant la réponse au besoin sans stigmatisation sur un âge ;
  • s'adapte aux exigences de la génération des "baby-boomers" :
    Tant les valeurs (liberté, individualisme), que les attitudes (exigences vis-à-vis des fabricants, appétit consommatoire) ou les comportements (usage croissant des TIC) font que la nouvelle génération de seniors sera très différente des générations plus âgées. Les entreprises devront penser à modifier leur offre à l'aune de ces dimensions.

© 2013 Net-iris

   

Commentaires et réactions :