Actualité : en bref

Présentation du plan d'investissement pour la France

Le 10/07/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Affaires / Finance.

Vos réactions...


Le Gouvernement a publié son plan d'investissement d'avenirs pour les dix prochaines années "pour la compétitivité de l'économie française".

Jean-Marc Ayrault, a dévoilé, lors de son discours du 9 juillet, le plan "Investir pour la France" qui se décline en 6 axes et qui recense les choix du Gouvernement en matière d'investissement, en cohérence avec sa stratégie de politique économique, dont voici la teneur :

  • La mobilité du quotidien : le Gouvernement entend moderniser et développer les infrastructures et services de transport. L'objectif est de décharger les zones encombrées et d'améliorer la régularité et le confort des transports de tous les jours, en privilégiant la modernisation des réseaux existants. Pour cela, il demande un effort de la nation de plus de 5 milliards d'euros par an ;
  • L'installation de compteurs électriques intelligents "Linky" qui permettraient de réduire la consommation d'énergie. Le Premier Ministre a affirmé vouloir que tous les ménages puissent réduire leur consommation d'énergie afin de relever le pouvoir d'achat. Ces nouveaux instruments doivent remplacer, à terme, le parc des 35 millions de compteurs actuels. Tous les logements en seront équipés à l'horizon 2020. Jean-Marc Ayrault a également fait part de son souhait que l'énergie soit "davantage issue de mode de production renouvelable et moins du nucléaire". ;
  • L'hôpital. A ce sujet, le Premier Ministre a marqué sa volonté de moderniser les hôpitaux ;
  • Le déploiement du haut débit sur tout le territoire. Cette mesure devrait coûter 20 milliards d'euros sur 10 ans à l'Etat (ou plutôt aux contribuables) ;
  • La rénovation urbaine : un effort national de 5 milliards d'euros sera demandé en vue d'améliorer en profondeur le cadre de vie des habitants ;
  • Le programme d'investissements d'avenir : il s'agit d'un mode d'intervention de l'Etat pour mobiliser des acteurs, privés et publics, autour d'un objectif de politique publique. Les projets d'excellence retenus par un jury indépendant, pourront bénéficier du PIA. "Il obéit à une méthodologie rigoureuse : l'appel à projets, suivi d'une expertise indépendante des propositions qui sont soumises. Il investit dans tous les secteurs économiques : la transition énergétique, la santé, l'agroalimentaire et bien d'autres." a souligné le Premier Ministre. Il a précisé que "la majorité des financements du nouveau PIA seront soumis à une éco-conditionnalité et 50% concerneront directement ou indirectement des investissements pour la transition écologique".

Bien que les mesures annoncées par le Gouvernement soient encourageantes, le numéro un d'Europe Ecologie-les Verts (EELV), Pascal Durand a déclaré que les écologistes attendent des "actes concrets", rapporte Le Monde. Pour l'instant, il faut se contenter de belles intentions.

Source : Plan "Investir pour l'avenir"

© 2013 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :