Actualité juridique

Téléphone portable au volant : que risque-t-on vraiment ?

Le 18/10/2013 par La Rédaction de Net-iris, dans Public / Transport.

Vos réactions...


Malgré l'interdiction, beaucoup de conducteurs téléphonent en conduisant ou en écrivant des SMS. Que dit la loi dans ce cas ?

"Au volant, quand vous regardez votre smartphone, qui regarde la route ?" : le slogan de la nouvelle campagne de prévention de la Sécurité routière est évocateur pour beaucoup d'usagers, et pour cause : beaucoup de conducteurs n'hésitent pas à téléphoner ou à écrire des SMS tout en conduisant leur véhicule devenant ainsi un véritable danger pour eux et les autres usagers de la route.

C'est en 2003 que le Gouvernement prend la décision d'interdire l'usage du portable au volant. Par la suite, un rapport de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière met en lumière le "sur-risque" d'accident dû à l'utilisation du mobile en voiture.

Outre les risques d'accidents, il convient pour les usagers de connaître les risques juridiques liés à l'utilisation du téléphone mobile en conduisant, et plus particulièrement en cas de lecture ou d'écriture de SMS au volant.

L'article R412-6 du Code de la route dispose que "tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres."

L'article suivant dispose quant à lui que "l'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit. Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende de 135 euros prévue pour les contraventions de la quatrième classe. Cette contravention donne lieu de plein droit à la réduction de trois points du permis de conduire."

Aux vues du premier alinéa de cet article ("l'usage d"un téléphone tenu en main..."), il semble toutefois que le kit main libre ou les oreillettes restent tolérés.

Dès lors, l'écriture de SMS au volant semble devoir être bannie totalement, de même que les appels téléphoniques, à moins qu'ils ne soient passés au moyen d'un appareil laissant une totale liberté de mouvement au conducteur (mains libres).

Pour rouler en toute sécurité avec son téléphone portable, la Sécurité routière recommande aux conducteurs de faire une "pause portable". Plusieurs solutions sont enviageables :

  • éteindre son mobile ;
  • le mettre hors de portée ;
  • l'activer en mode silencieux ;
  • le passer à un autre passager ;
  • indiquer à ses contacts son indisponibilité ;
  • effectuer une pause sur le trajet pour consulter ses messages.

N'oubliez en aucun cas qu'une fois au volant, votre vie, mais aussi celle des autres peut être atteinte en cas d'inattention !

Pour les professionnels (notamment les commerciaux) qui doivent rester joignables à tout moment, l'équipement en oreillette ou kit main libre est indispensable, lorsque le véhicule n'a pas la fonction bluetooth. Cela étant, ils ne doivent en abuser, car le fait de mener une conversation tout en conduisant réduit de manière conséquente l'attention et la vigilance du conducteur.

© 2013 Net-iris

Pour approfondir ce sujet :

Commentaires et réactions :